Sur la route de l’euro se dresse un obstacle de taille, les frères Kaczynski

Publié le par crifomanuel

Le chemin est encore long avant que l’euro ne remplace le zloty. En cause, critères économiques exceptés, l’instransigeance des frères Kaczynski. Il faut dire que pour adopter la monnaie unique, une réforme de la Constitution s’impose, or celle-ci n’est possible qu’à condition d’avoir une majorité des deux tiers des députés. Et c’est là que les choses se compliquent. En effet Droit et Justice, le parti du dirigeant polonais Lech Kaczynski qui est en passant présidé par l’ancien Premier Ministre et frère jumeau du Président, Jaroslaw Kaczynski, possède un peu plus du tiers des députés à la Diète, de quoi bloquer toute réforme. Pour Donald Tusk, il s’agit donc de s’entendre avec les jumeaux conservateurs. Peine perdue semble-t’il puisqu’à l’issue d’une rencontre au sommet entre le Premier ministre actuel et son prédecesseur, Donald Tusk a déclaré que « Jaroslaw Kaczynski ne souhaite pas aujourd’hui soutenir le gouvernement pour aller vers une adhésion rapide à la zone euro ». Le principal intéressé a pour sa part réaffirmé sa volonté de trancher via un référundum.  Mais vue l’ampleur de la crise financière actuelle, il est à craindre qu’un recours à la voie référundaire n’éloigne un peu plus l’adoption de l’euro.

Publié dans Euro

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article