Une situation préoccupante

Publié le par crifomanuel

La Pologne n’est pas abris de la crise. Alors que la plupart des places boursières mondiales ont connu un début de semaine affolant, les répercussions pourraient se faire sentir jusqu’à Varsovie.

Ainsi, suivant l’exemple de ses ainés occidentaux, le Wig20, principal indice boursier de la place de Varsovie qui regroupe les vingts plus grandes entreprises nationales, a connu une forte baisse en début de semaine, baisse qui semble s’atténuer aujourd’hui. Au total, sur les six derners mois, le Wig 20 aura perdu près de 30% de sa valeur, à 2.163, 76 points à 12h00. Mais les répercussions pourront également venir des polonais de l’étranger. En effet, une étude du centre de Relations Internationales, estime que près de 360.000 polonais risquent de perdre leur travail en Angleterre. Fini l’eldorado donc. Un retour de ces polonais sans emploi est envisageable ce qui se fera immanquablement sentir sur le marché du travail national.

Publié dans Macroéconomie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article